Mieux vaut avoir le même statut marital que son patron (Better to have the same marital status as your boss)

Le Monde:

Supposons que vous cherchiez un emploi, et que vous ayez à choisir entre deux entretiens avec un employeur potentiel. Car, pas de chance, ces rendez-vous sont fixés le même jour, à la même heure, sans modification possible. Les emplois proposés vous plaisent autant l’un que l’autre. Il faut donc choisir la rencontre qui a le plus de chance d’être fructueuse.

Trois chercheurs en psychologie, Kristin Laurin, de l’université Stanford (Etats-Unis), David Kille et Richard Eibach, de l’université de Waterloo (Canada) en apportent la preuve dans un article à paraître dans la revue spécialisée Psychological Science, intitulé “Vous devriez être ce que je suis”.

Ils ont mené une première enquête auprès de 154 Américains, hommes et femmes, en couple et célibataires. Ils ont d’abord apprécié la stabilité de leur vie conjugale – ou de célibataire – à l’aide de plusieurs questions appropriées. Puis leur ont soumis le curriculum vitæ de candidats dont ils faisaient varier le statut marital. Les cobayes devaient les noter. Ce premier test a confirmé le biais des pseudo-recruteurs en faveur de personnes ayant adopté le même style de vie qu’eux, à compétences égales.

Read the whole story: Le Monde

Leave a comment below and continue the conversation.

Comments

Leave a comment.

Comments go live after a short delay. Thank you for contributing.

(required)

(required)