Les réseaux sociaux rendent plus accro que la cigarette

Le Parisien:

Le besoin de vérifier ses courriels ou son statut Facebook serait plus pressant que celui de fumer. C’est l’étonnant résultat d’une étude réalisée en Allemagne sur le contrôle des désirs, qui sera prochainement publiée dans la très sérieuse revue « Psychological Science ». Ainsi, les 205 personnes interrogées ont eu peu de mal à réfréner leurs envies de tabac ou de café.

En revanche, les pulsions de se connecter aux réseaux sociaux sont parmi les plus difficiles à repousser.

Read the whole story: Le Parisien

Leave a comment below and continue the conversation.

Comments

Leave a comment.

Comments go live after a short delay. Thank you for contributing.

(required)

(required)