Tutoriel sur la prévention du plagiat : comment éviter les formes communes de plagiat

La version originale de ce tutoriel a été développée par le Dr. Kosha D. Bramesfeld

Il a été traduit avec la permission de l’auteure par Marie-Claude Richard, Ph.D. et Sophie Dubé, doctorante en psychologie, à l’automne 2015.

Coordonnées de l’auteure :
Dr. Kosha Bramesfeld
Ryerson University Department of Psychology
350 Victoria Street
Toronto, Ont. Canada M5B 2K3
kbramesfeld@psych.ryerson.ca   OU
kbramesfeld@gmail.com

Droits d’auteur 2015 par Kosha D. Bramesfeld.  Tous droits réservés.  Vous êtes autorisés à reproduire plusieurs copies de ce matériel pour une utilisation personnelle, incluant l’utilisation en classe et/ou le partage avec des collègues, à condition que le nom de l’auteure et de son affiliation ainsi que l’en-tête de l’Office of Teaching Resources in Psychology (OTRP) ou toute autre information d’identification apparaisse sur les documents copiés. Aucune autre autorisation n’est entendue ou accordée d’imprimer, de copier, de reproduire ou de distribuer des copies additionnelles de ce matériel. Quiconque désirant  produire des copies de ce matériel dans un but autre que ceux spécifiés ci-dessus doit obtenir l’autorisation de l’auteure.

 

Télécharger la présentation PowerPoint:

Tutoriel sur la prévention du plagiat : comment éviter les formes communes de plagiat

 

Description du tutoriel

Certaines formes de plagiat sont flagrantes et intentionnelles mais la plupart se retrouvent dans la zone grise entre le plagiat et le malentendu.  Plusieurs étudiants pensent qu’ils sont en train de reformuler le travail d’autres auteurs alors qu’en réalité, tout ce qu’ils font se résume à réorganiser quelques mots ici et là.  D’autres étudiants présentent un ensemble de citations l’une à la suite de l’autre – citées adéquatement et entre guillemets – mais difficiles à lire et qui ne reflètent certainement pas sa propre compréhension.

J’ai commencé à réaliser que mes étudiants ont besoin d’être guidés, non seulement pour rédiger adéquatement leurs citations et leurs références, mais également pour apprendre quand et comment avoir recours à la reformulation.  Ainsi, j’ai créé ce tutoriel sur la prévention du plagiat.  Le tutoriel peut être présenté en classe ou publié en ligne, permettant aux étudiants de le compléter à leur propre rythme.  Le tutoriel traite des erreurs pouvant mener au plagiat, incluant (a) ne pas citer ses sources correctement; (b) copier les mots ou la structure du travail d’autres auteurs; (c) surutiliser le travail d’autres auteurs, aux dépens de sa propre contribution.  Les étudiants apprennent comment corriger ces erreurs au fur et à mesure de leur progression à travers les cinq sections du tutoriel : (1) Qu’est-ce que le plagiat? (2) Citer ses sources selon les normes de l’APA (3) Reformuler (4) S’assurer que votre travail vous appartient (5) Mettre en forme une liste de références.

J’ai commencé à utiliser le tutoriel dans le cadre d’un cours de méthodes de recherche, et désormais, je l’inclus dans le matériel obligatoire de tous les cours que j’enseigne (incluant Psychologie générale, Psychologie sociale, Comportement organisationnel, Dynamiques de groupe, Psychologie communautaire, Pensée critique en psychologie et Séminaire avancé).  Dans le cadre du tutoriel, j’exige que les étudiants reformulent, citent et rédigent la référence d’un passage assigné.  Une fois le tutoriel complété, les étudiants répondent à un questionnaire en ligne (via le système de gestion du cours) et soumettent leur reformulation à une révision.  Le passage que j’assigne pour cet exercice varie selon le cours.  Dans la version du tutoriel présentée ici, créée pour un cours de Psychologie générale, j’ai assigné un passage du manuel de Myer (2013, p. 45) sur le thème de la biopsychologie.  La passation du tutoriel sur la prévention du plagiat est demandée à peu près au moment où nous commençons le chapitre sur la biopsychologie.  Ainsi, l’exercice aide les étudiants à apprendre à reformuler, et les aide aussi à réfléchir sur le rôle de la biologie en psychologie, en préparation du contenu à venir.  Pour les cours plus avancés, j’ai tendance à assigner des passages plus longs, voire même de courts articles de recherche.  Les enseignants peuvent vouloir adapter l’exercice de reformulation en fonction de leurs propres besoins.

Depuis que le tutoriel a été implanté, les cas de plagiat ont diminué dans mes cours, et les étudiants semblent mieux outillés pour reformuler et citer leurs sources.  De plus, dans les quelques situations de plagiat, je peux maintenant référer au tutoriel pour donner du poids à l’argument selon lequel « les étudiants auraient dû mieux le savoir ».

 

Remerciements de l’auteure : Ce tutoriel a été créé en 2009 par la Dr. Kosha Bramesfeld alors qu’elle était professeure adjointe à l’Université Maryville de Saint-Louis, Missouri, États-Unis.  La révision la plus récente de ce tutoriel a été réalisée en mars 2014, après l’affiliation de Kosha Bramesfeld avec l’Université Ryerson de Toronto, Ontario, Canada.  L’auteure tient à remercier Tammy Gocial et Peter Green de l’Université Maryville; Ruth Ault, la directrice de l’OTRP; et les réviseurs de l’OTRP pour leurs nombreuses suggestions utiles à la révision et à l’amélioration du tutoriel !

 

Remerciements des traductrices : Pour la permission de traduire et d’utiliser la version originale de ce tutoriel : un grand merci au Dr. Kosha D. Bramesfeld, du Département de psychologie de l’Université Ryerson de Toronto (Ontario, Canada).  Pour ses remarques constructives, son ouverture et son soutien à toutes les étapes de la démarche d’édition : merci à Ruth Ault de l’OTRP.  Pour son soutien inestimable dans la traduction de ce tutoriel : merci à Sophie Dubé, doctorante à l’École de psychologie de l’Université Laval (Québec, Canada) au moment de la traduction.

Leave a Comment

Your email address will not be published.
In the interest of transparency, we do not accept anonymous comments.
Required fields are marked*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.