Le pouvoir rend heureux (power makes them happy)

Le Monde:

La solitude de la fonction, la lourdeur de la charge, les renoncements qu’elle implique sont invoqués pour justifier les émoluments conséquents de certains dirigeants. Pas du plus grand nombre, qui gagnait en moyenne 65 780 euros par an en 2010, selon l’Insee, pour diriger plus de 134 000 personnes. Mais des patrons de grands groupes, dont les rémunérations se chiffrent en millions d’euros par an.

Deuxième raison : être en position de pouvoir renforce l’impression d’être en accord avec soi-même, “de vivre selon ses désirs, en fonction de ses centres d’intérêts” et donc accroît le sentiment de bien-être, constate Yona Kifer, chercheur au département Comportement des organisations à l’université de Tel Aviv (Israël), dans un article publié le 15 janvier dans Psychological Science.

Read the whole story: Le Monde

Leave a comment below and continue the conversation.

Comments

Leave a comment.

Comments go live after a short delay. Thank you for contributing.

(required)

(required)