Accord bancal (Wobbly Agreement)

Le Monde:

Le fauteuil du supérieur hiérarchique, ou de celui qui est en position de client potentiel, doit être non seulement plus profond, doté d’un dossier plus imposant, mais aussi d’une assise plus élevée que celle du siège de son interlocuteur. Un tel dispositif met d’emblée celui qui reçoit en position de supériorité.

Si l’hôte ne veut pas qu’il en soit ainsi, s’il souhaite plutôt afficher bienveillance et modestie, il désigne d’un geste ample la table ronde, dite de réunion, située non loin, qui met chacun, physiquement, au même niveau.

Ou presque. Car les astuces ne s’arrêtent pas là. Les messages subliminaux que peuvent véhiculer chaises et tables sont plus nombreux qu’on ne le croît.

Read the whole story: Le Monde

Leave a comment below and continue the conversation.

Comments

Leave a comment.

Comments go live after a short delay. Thank you for contributing.

(required)

(required)